Existe-t-il différents types de chauffe-eau solaires?

Plusieurs types de chauffe-eau solaires sont disponibles sur le marché. On peut les catégoriser en fonction du système de circulation, de l’intégration capteur-réservoir et du type de capteurs solaires qu’ils utilisent.

Catégorisation selon le type de capteurs solaires

On distingue 2 catégories de capteurs solaires : les capteurs solaires plats et les capteurs à tubes sous vide.

 

Capteurs solaires plats Capteurs à tube sous vide selon le principe du caloduc
Capteurs solaires plats Capteurs à tube sous vide selon le principe du caloduc

Capteurs solaires plats

Dans les capteurs solaires plats, la lumière du soleil est absorbée par une plaque métallique recouverte d’un coating qui absorbe les rayons solaires et les transforme en chaleur. La face inférieure de la plaque métallique est reliée à un circuit de tuyaux dans lesquels circule un fluide caloporteur. L’isolation à l’arrière de l’absorbeur et une vitre de sécurité à l’avant réduisent les pertes de chaleur. Cet ensemble forme un capteur solaire plan.

Capteurs à tube sous vide selon le principe du caloduc

Ce capteur est composé de plusieurs tubes en verre sous vide, qui sont juxtaposés. Ces tubes contiennent un absorbeur étroit, relié à un « heatpipe », un tube fermé contenant un liquide spécifique. Ce liquide s’évapore sous l’influence du soleil. La vapeur diffuse dans le tube et se condense dans sa partie haute, là où le tube entre en contact avec un liquide réfrigérant. En se condensant, la vapeur transmet sa chaleur au liquide réfrigérant, qui circule dans un second circuit fermé. Le liquide réfrigérant ainsi réchauffé transite ensuite vers l’échangeur de chaleur du ballon de stockage et revient vers le caloduc. Dans celui-ci, le condensat coule vers le bas et le cycle recommence.

Catégorisation selon le circuit de circulation

Chauffe-eau solaire classique Chauffe-eau solaire avec système de retour et pompe à circulation

Chauffe-eau solaires classiques

Les chauffe-eau solaires classiques (systèmes sous pression) sont équipés d’un réservoir séparé. L’eau des capteurs solaires est additionnée d’un antigel (glycol) pour protéger le système contre le froid extrême. Une pompe de circulation fait fonctionner le système lorsque la température du fluide dans les capteurs solaires est suffisamment élevée pour chauffer l’eau du réservoir.

Chauffe-eau solaires avec système de retour et pompe à circulation

Un deuxième type de chauffe-eau solaires dispose d’un système de retour et d’une pompe de      circulation. Lorsque la température extérieure est trop basse, les capteurs solaires se vident et l’eau s’écoule dans un réservoir tampon installé dans la maison. Ce type de chauffe-eau solaire n’a donc pas besoin d’antigel. Lorsque la température extérieure est suffisante, l’eau est rappelée dans les capteurs solaires et le système redémarre.